Fête de Pâques 2020

De quoi discutez-vous en marchant ?

En réfléchissant...en observant...
en lisant les événements...en écoutant le silence...
la douleur...la désolation...le vide...
en aimant jusqu'au bout...
engagement de l’espérance...
Vivre en charité !

Message collectif Ecole Notre-Dame Lavoute-Chilhacre

Nous célébrons Pâques ! Nous célébrons la vie ! Jésus Christ dissipe les ténèbres de notre peur, ouvre les horizons, fait briller l'amour. La LUMIÈRE apparaît dans la nuit, dans le vide du temps et de l'espace.

Le jour devient nouveau, la beauté et la bonté se rencontrent, elles établissent leur demeure parmi nous, elles sèment des fleurs d'espérance, qui témoignent de l'AMOUR dans le terrain de la vie.

À la lumière de Pâques, j’aimerais relire avec vous les événements que nous avons vécus ces dernières semaines et dans lesquels nous sommes encore plongées. À cause de la Covid 19, nous sommes en confinement, mais que de belles choses nous pouvons cueillir dans ces circonstances-mêmes.

Nous regardons notre sœur, notre frère, avec un cœur qui vient d’un regard positif, débarrassé des préjugés et des divisions. Les paroles, les gestes, les sourires, la façon d'être dans la vie semblent plus spontanés, plus crédibles. Que se passe-t-il ? Quelque chose est en train de changer ! Nous apprenons la fidélité des petits gestes, des petites choses … les miracles se produisent !

Pensons à tant d'hommes et de femmes, aidés par tant de bénévoles, qui, en première ligne - dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les maisons de jeunes et d'enfants, les familles - donnent tout et pendant cette période de pandémie, la vie apparaît avec un signe PLUS.

Regardons le Pape François, homme d'espérance, lumière dans la nuit du monde, symbole d'un peuple qui souffre, proche de chacun. Il nous lance des appels à la vie, à la miséricorde, à la solidarité qui répandent la vie.

Pensons aux familles, confinées à la maison, à la créativité des parents, qui savent une fois de plus, faire passer l'amour avant tout.

Ils ont des initiatives par milliers, tant de gestes de solidarité cachés, dans l'anonymat des jours longs et tristes, des nuits sans fin. Des actes humains qui deviennent divins.

Pensons aux religieux et religieuses, aux hommes et aux femmes consacrés pour la Mission… Des évêques et des prêtres avec d'innombrables initiatives, à la recherche du Bien, pour témoigner à tous, que nous sommes faits pour la vie, pour la joie, car Jésus Christ est ressuscité !

En regardant notre monde, que voyons-nous aujourd'hui ? Une multitude incalculable, de toutes les nations, peuples et cultures, qui souffrent les horreurs de ce fléau…. Combien de familles pleurent les leurs qui partent sans un mot de consolation ? Elles ne pouvaient pas les accompagner, les écouter, dire un mot, essuyer la dernière larme. Mais notre Dieu accompagne chacun, il est présent à tout moment, ne nous abandonne jamais, ne nous laisse jamais seuls.

JÉSUS CHRIST est ressuscité ! Le temps nouveau est venu ! Marchons dans la LUMIÈRE !

Laissons Jésus entrer dans nos vies, dans nos maisons et tout sera renouvelé. Notre Dieu est le Dieu de la nouveauté et de l'espérance. Une nouvelle humanité est en train d'émerger.

Revenons à l'essentiel, soyons bâtisseurs d'une nouvelle culture, la civilisation de l'amour. Faisons partie de ce mouvement de renouveau!
Frères, que devons-nous faire ? (Ac 2, 37). Il vous faut naître d’en haut (Jn 3, 7).

Hommes et femmes de sciences, chercheurs, médecins, économistes, penseurs, politiciens, philosophes et théologiens, des hommes et des femmes anonymes cherchent de nouveaux modèles de vie en société, de nouvelles voies pour une nouvelle humanité, créant une nouvelle culture.

Et nous, femmes consacrées, femmes de prière, femmes de foi, quelle est notre contribution à l'amélioration de nos relations et de notre vie commune ? Nous avons le sentiment que quelque chose doit changer dans notre vie.

Mes sœurs, que devons-nous faire ?
Quelle contribution donner à la construction du monde qui émerge et veut être différent ?

Que chacune se demande, devant la miséricorde du Père, dans la sincérité de son cœur, que puis-je faire ?

Marie Rivier, disponible au souffle de l'Esprit, attentive aux signes des temps, a su répondre avec détermination, audace et créativité aux besoins urgents de son époque.

L'amour de Dieu est plus grand que tout. Soyons sensibles à ses manifestations et élevons vers le ciel nos prières pour le monde, pour l'Église, pour la Congrégation, pour nos familles, pour tous ceux qui souffrent.

En communion avec mes conseillères, je vous invite à témoigner à tous la joie et l'espérance qui découlent de Pâques. La plus grande force dans le monde est la Foi, l'Espérance et la Charité.

Mère Maria dos Anjos Alves, pm