Le zèle pour faire connaître et aimer Jésus Christ
est le caractère propre des Sœurs de la Présentation de Marie. C9

Aussi longtemps que brûlera parmi nous le zèle ardent
et pur de nos origines, Dieu bénira nos travaux. C109

Pour Marie Rivier, avoir l’esprit de Jésus Christ, c’est être comme Lui pleine de zèle pour la gloire du Père et le salut du monde. Brûlée d’un ardent désir de faire connaître et aimer Jésus Christ, elle parcourt les routes de l’Ardèche et y sème une multitude de «petites écoles», faisant de l’éducation chrétienne de la jeunesse, la fin spécifique de notre Institut.

 

Cette œuvre principale et nos autres engagements apostoliques
découlent du désir de Marie Rivier
de faire connaître et aimer Jésus Christ.
C’est là que nous trouvons notre joie. C9

 

Son zèle brûlant ne s’arrête pas là. Elle accueille nombre d’orphelines, trouve sa joie à faire le catéchisme, réunit les femmes dans les paroisses, prêche des retraites et forme ses filles à la vie en Dieu. L’empressement qui la pousse est celui de l’urgence du Royaume: «Je souffre toujours plus de savoir tant de paroisses où il n’y a personne pour montrer le chemin du ciel à tant de pauvres enfants qui se perdent. Que ne sommes-nous assez pour faire connaître et aimer le Seigneur partout ; que ne pouvons-nous embraser tous les cœurs de son amour ! Brûlons d’ardeur. On n’aime pas mon Dieu!» (MR).

SECTEURS DE L’OEUVRE APOSTOLIQUE DES SŒURS DE LA PRÉSENTATION DE MARIE
Passionnées de Jésus Christ, les filles de la Femme-Apôtre sont aussi au milieu du monde présence de sa tendre compassion. Dans leurs milieux culturels respectifs, elles cherchent à se faire proches des gens, attentives à leurs besoins, ingénieuses pour les soutenir et soucieuses de les ouvrir à l’amour du Père. Pour rendre plus efficaces leurs efforts, elles savent collaborer avec des laïcs compétents et engagés dans leur foi.

ÉCOLES 

CENTRES SPIRITUELS

SERVICE PASTORAL

ORPHELINAT

FOYER POUR ENFANTS

MAISONS DE RETRAITE

 

Tant qu’il y aura un coin de terre
où Jésus Christ n’est pas connu et aimé,
les filles de la Femme-Apôtre ne peuvent rester en repos. C109