Nous sommes identifiées et nous sommes appelées comme Sœurs de la Présentation de Marie à vivre et à remplir, au cœur du monde, notre mission de consacrées, telle que reconnue pour nous par l’Église. Parmi ces mystères deux nous sont particulièrement chers parce qu’elles expliquent qui nous sommes et illustrent fort notre racine évangélique qui nous identifié:

La Présentation de Marie: Mystère du Temple ou de la Présence de Dieu
La Présentation de Jésus  Mystère de l’oblation du Christ et de sa Mère D3

Ces mystères sont comme les piliers du Temple, les pierres de fondation de la construction que nous sommes appelées de devenir dans le Christ. Ils ont imprimé en nous les attitudes qui furent intensément vécues par Jésus et Marie: adoration, offrande, compassion.

 

VIE DE PRIÈRE

L’esprit de la Présentation de Marie
est un esprit tout à fait intérieur
fondé sur l’esprit de Jésus Christ. C3

L’esprit de prière est une attitude intérieure, une disposition du cœur qui nous garde en éveil, nous fait chercher et trouver Dieu en toutes choses, nous fait vivre en toutes situations notre devise: Tout pour Dieu! Tout par le Saint Amour!
La prière est une nécessité vitale.
Elle est la vie de Jésus en nous, son élan vers le Père,
son intimité avec lui dans l’Esprit. C51

L’oraison est l’heure sacrée que nous donnons chaque jour à Dieu,
où nous cherchons uniquement sa Face et nous livrons à lui,
dans un effort de présence totale et de conformité d’amour à sa volonté. C66

 

VIE FRATERNELLE

Rassemblées par l’Esprit Saint dans la foi au Christ ressuscité,
nous vivons au cœur de l’Église en communautés fraternelles. C 80

Jésus Christ est au cœur de la vie de Marie Rivier
comme il est au centre du dessein de Dieu sur nous. C1

«Dans les communautés religieuses, un amour mutuel unit tous les membres pour ne former qu’un seul corps… C’est la pratique de cette union qui fait le bonheur d’une communauté, qui la rend la bonne odeur de Jésus Christ».

Nous formons une même famille,
mettant tout en commun,
et nous n’avons qu’un cœur et qu’une âme en Jésus Christ. C81