Ressourcement 2020

Ressourcement 2020

Auprès de Notre-Dame de Pitié,  

à la source de notre charisme !

Cette semaine nous avons eu la joie de nous recueillir, comme la petite Marinette, au pied de l’image de la Pietà de Montpezat. C’est-à-dire, de prier avec Marie Rivier demandant tout comme elle la guérison. Vous voyez, quand Marie Rivier (que l’on appelait « Marinette ») avait moins de deux ans, elle subit une chute qui l’a rendue incapable de marcher. La mère de Marinette, pleine de foi, allait souvent porter sa petite infirme au pied de Notre Dame de Pitié.  En voyant la foi de sa mère, la petite Marinette fut remplie d’une confiance que la « Dame dans la chapelle me guérira ! ». Chaque jour, elle demande d’être apporté à la chapelle auprès de la Pietà et elle dit : « C’est aujourd’hui que je serai guérie et je retournerai par moi-même ». Même si pendant quatre ans, sa demande semble être refusée, sa confiance reste inébranlable. C’est durant ces quatre ans au pied de la Pietà que Marinette reçue une connaissance intérieure et un amour ardent de Jésus et de sa Mère Marie. Et lorsqu’elle fut guérie le 8 septembre 1774, elle se mit, avec toute son énergie, à garder sa promesse à la Vierge et à rassembler des petits et à leur enseigner à aimer Jésus Christ. 

Cette semaine c’était à notre tour de demander la guérison et la grâce de nos origines. Des temps de silence devant l’image de la Pietà, des chapelets, des lettres écrites à la Vierge Marie, tout cela fut partie des diverses invitations à nous rendre présentes à ce mystère et à nous ouvrir aux grâces offertes par l’intercession de Marie pour nous et pour toute la Congrégation. Mère Maria dos Anjos, dans ses entretiens, nous a invitées à méditer sur notre identité et notre spiritualité mariale. A travers les écrits de nos Supérieures générales, depuis le début jusqu’à aujourd’hui, nous avons vu comment notre Congrégation a toujours mis sa confiance en la Vierge Marie pour tout. Nous avons aussi médité le rôle unique de Marie dans l’histoire universelle du salut et dans les Saintes Écritures.

Une célébration à la Grotte au jardin a permis à chacune d’offrir à Marie, d’une manière symbolique, les intentions qu’elle portait dans son cœur.  M Maria dos Anjos a donné une petite clochette à chacune afin qu’elle puisse suivre l’exemple de Marie Rivier qui sonnait souvent sa clochette en disant : « Ma bonne Mère, viens vite à mon aide! ».

Nous pouvons maintenant réaffirmer, avec une confiance inébranlable, que nous sommes les filles de Marie, qu’elle est l’inspiratrice et la première Supérieure de notre Congrégation. À travers notre histoire, c’est elle qui a tout fait et elle continuera son œuvre parmi nous pour la gloire de Dieu. Comme Maire Rivier, continuons de tout faire « à coups de chapelet » !

TOUT pour Dieu, TOUT par le Saint Amour, TOUT avec la Vierge Marie !

shares